•  

    Marie Chiff'mine, conteuse bretonne en route pour l'Estonie

    Crédit photo  Evelyne Pallier

    Guidon Conteur

    Crédit photo : Geneviève Bayle-Labouré

     

    voyage à vélo avec spectacles itinérants

     

    «  La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre »

    Albert Einstein

     

     Les rencontres internationales et l'universalité de la parole conteuse.

    Suite à de nombreux spectacles de théâtre, marionnettes et contes avec la compagnie du grenier vert, à la veille de fêter 30 ans de chemin artistique, la conteuse fait le point. Ainsi après moult propos tricotés en résidences d'artistes (2006 avec « La terre allant vers... », spectacle de questionnements pour la planète et 2011 avec « la houle es avettes » spectacle autour d'une langue régionale en danger)) et de nombreuses tournées variées et insolites en France depuis 1984, des rencontres internationales ont eu lieu en Ecosse (2002, 2009,2011) et en Estonie (2010). Des spectacles en gallo en Bretagne, en anglais en Ecosse et en français avec une traductrice en Estonie la baignent dans l'universalité du conte partagée avec d'autres langues et d'autres cultures au coeur de l'Europe. L'art du conte prend une dimension d'ouverture et d'exploration du monde dans sa diversité culturelle contemporaine.

     

     Le temps de l'art du conte et du voyage

    En parallèle, une réflexion sur la mobilité de l'artiste l'incite à considérer la rencontre avec le public tant sur l'impact de la rencontre émotionnelle avec l'autre que sur le plan du déplacement.

    Le temps, devenu cible contemporaine dans toutes les phases de la vie, rentre en scène partout. 

    *Alors partir avec la lenteur sur la route sera alors une aventure humaine où le temps traversera l'artiste d'un pays à l'autre.

    *Ses expériences précédentes (Tours en Bretagne et Canada) avec le voyage à vélo lui soufflent à nouveau un chemin qui alliera art et voyage. Une traversée avec contes et légendes en sacoches permettra le dialogue et la rencontre des gens et de leurs langues ainsi que l'échange avec des conteurs d'Europe. La découverte des pays par leur légendaire, patrimoine culturel immatériel, source de liens sociaux et culturels sera d'une richesse artistique pour la suite. Porte-parole, le guidon conteur tentera aussi de faire valoir le conte en tant qu’art à part entière

    *Un carnet de voyages s'ouvrira pour y inscrire les merveilles de l'oralité et de la poésie des gens rencontrés que ce soit par le collectage de contes, d' histoires, de récits et de chansons ou de créations de textes et de slam poésie inspirées par l'itinérance.

    *L'art du conte proposera des spectacles de contes itinérants en anglais et en français.

     

    L'aventure conteuse à vélo jusqu'en Estonie ?

    *Ce sera le temps de retrouver les liens créés et maintenus lors de la tournée en hiver 2010 grâce à l'art du conte. Le projet est bien accueilli par Piret Paar, conteuse estonienne, qui, avait organisé un séminaire international sur le conte en 2010 avec le Rahvakultuuri keskus (= folk culture center)

     

    *Porter la parole du conte, voyageur sans frontières, avec ses couleurs bretonnes et universelles sur un long chemin en Europe avec la bicyclette comme passeport de proximité de l'humain devient une voie naturelle.

      

    « La bicyclette, la bicyclette évidemment sera le véhicule des poètes et des romanciers»

     Ch. Morley

     


  • Commentaires

    1
    Inouk
    Jeudi 7 Mars 2013 à 14:18

    Bonjour Marie Chiff'mine
    Comme je vous envie de partir si longtemps!! Je ne voyage ainsi que 3 semaines, l'été, parce que le reste de l'année je travaille, c'est ce que l'on m'a appris!! qu'il faut travailler, qu'on ne vit pas d'oisiveté et de passivité!! Et je m'en veux d'être trop bien élevée!! J'espère l'être un peu moins un jour de sorte que je pourrais moi aussi faire ce grand saut: quitter un quotidien vraiment trop matérialiste et occupé par des gens trop matérialistes.
    Je ne doute pas que vous allez rencontrer des gens merveilleux et sympathiques, c'est la magie de la bicyclette. Elle doit sans doute nous aider à dégager une allure pacifique pour que la plupart des personnes que l'on croise lorsque l'on voyage ainsi vienne à nous, soit curieuse de qui l'on est,d'où va-t-on...et pourquoi. Moi j'adore, ça fait des souvenirs fantastiques qui n'ont pas de prix. La vie de nomade et son lot de rencontres c'est un bonheur assuré au quotidien.
    Bon voyage, faites de belles rencontres et peut-être un jour, lorsque j'en aurais eu assez marre d'être "dans le moule", nous rencontrerons-nous sur la route?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :